Les business angels à la rescousse des startups d’Afrique francophone

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] « Les startups francophones ont tendance à être plus formelles, plus prolixes dans leur communication. Or, peu d’investisseurs ont la patience d’éplucher des tonnes de pages de documents hyper détaillés pour comprendre ce qu’elles proposent. » Ces mots ne viennent pas d’un francophobe, mais de Rebecca Enonchong, entrepreneuse camerounaise – et bilingue français/anglais.

En effet, le marché francophone de l’innovation en Afrique est à la peine face aux pays anglophones. Pire : en 2018, les investissements en Afrique francophone ont même diminué, si l’on en croit le rapport de Partech Africa.

Selon Quartz Africa, le salut pourrait venir de business angels locaux. Le Dakar Network Angels, par exemple, investit de plus en plus en Côte d’Ivoire. Mais aussi de plus grosses structures : Partech Africa veut tirer une leçon de son rapport en promettant de concentrer une grande partie de son fonds lancé en 2018 au financement de startups francophones. Rendez-vous en 2020. (Infographie : rapport Partech)

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire