Dans 5 ans en Afrique, deux fois plus de recettes grâce aux données mobiles

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Alors que les abonnements mobiles en Afrique avaient dépassé la barre du milliard en 2017 et ont atteint 1,7 milliard en 2019, les recettes dues au secteur devraient encore progresser considérablement ces cinq prochaines années. Selon le rapport African Digital Outlook 2019, publié par l’entreprise britannique Ovum (et à lire ici), celles-ci passeront de 54,31 milliards de dollars (49,27 milliards d’euros) en 2019 à 67,12 milliards (60,89 milliards d’euros) en 2024.

Lire également : En Afrique, des données mobiles moins coûteuses, selon l’AAI

Cette augmentation est majoritairement due à la transformation du marché mobile en Afrique et la démocratisation des smartphones, qui tendent à remplacer les feature phones, encore très présents sur le continent. Ainsi, les recettes apportées par les fonctionnalités d’appel verront « une légère augmentation jusqu’à 2021 », estime l’analyste britannique, mais « un déclin sur le reste de la période étudiée », soit jusqu’à 2024.

Les recettes générées grâce aux données mobiles, en revanche, devraient plus que doubler dans les cinq ans, grimpant de 14,91 milliards de dollars (13,52 milliards d’euros) en 2019 à 3&,42 milliards de dollars (28,50 milliards d’euros) en 2024. Pour en savoir plus sur ces chiffres et sur l’impact de la 5G sur le marché des télécoms africains, lire l’article d’IT Web Africa.

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire