Interswitch : une introduction en bourse encore repoussée ?

par Teknolojia News

A croire qu’Interswitch n’a pas vraiment le nez creux lorsqu’il s’agit d’aller sur les marchés. En 2016, le géant nigérian du paiement électronique avait fait une première tentative. Mais le contexte économique au Nigeria avait douché les ardeurs. Fin 2016, le pays vivait en effet une forte récession. Mitchell Elegbe, alors PDG d’Interswitch, justifiait ainsi à Bloomberg un premier report : “La situation macroéconomique du Nigeria est le facteur déterminant.”

► Lire également : La pandémie mondiale et son effet ambivalent sur la Tech africaine

L’été dernier, les discussions ont repris pour une nouvelle tentative à Londres et à Lagos, fin 2019, qui a finalement pris la forme d’une prise participation de Visa. Avec cette opération avoisinant les 200 millions de dollars, Interswitch entrait dans le club très fermé des “licornes”, ces entreprises valorisées à plus d’un milliard d’euros.

Tout était prêt, donc, assure Weetracker, pour une deuxième tentative d’entée en bourse au printemps. Mais un virus en provenance de Wuhan a de nouveau tout gâché. Selon une source consultée par le site spécialisé, la cotation d’Interswitch à la Bourse de Londres est suspendue “jusqu’au milieu de l’année prochaine au moins”. 

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire