Tout roule pour le Uber angolais Kubinga

par Teknolojia News

lors que les mastodontes des voitures de transport avec chauffeur (VTC) s’imposent en Afrique – comme l’Américain Uber et l’Estonien Taxify au Ghana, au Nigeria, en Afrique du Sud, au Kenya ou en Ouganda – le secteur angolais du taxi, lui, conduit local. Créée en novembre 2017 et effective en janvier dernier, la start-up angolaise Kubinga prend de l’ampleur. A Luanda, elle compte 50 chauffeurs et totalise 4 300 téléchargements et 4 500 courses.

Lire également : le Sud-Africain GovChat s’exporte au Ghana

Prochaine étape : s’implanter dans quatre autres provinces du pays. Mais Emerson Paim, son PDG, voit plus grand : « L’an prochain, nous allons chercher d’autres opportunités dans les pays africains lusophones, les pays de la Communauté de développement d’Afrique australe [plus connue sous le nom de SADC, ndlr] et autres. »

Lauréate du prix Seedstars en Angola, Kubinga se rendra en Suisse en 2019 pour disputer le titre mondial de cette compétition de start-ups, et peut-être gagner le million de dollars d’investissement promis au vainqueur.

Infog route afrique

Lire aussi

2 commentaires

Premier arrêt pour la startup nigériane Kobo360, le Togo | Teknolojia janvier 14, 2020 - 5:23

[…] Lire également : Tout roule pour le Uber angolais Kubinga […]

Répondre
Premier arrêt pour la startup nigériane Kobo360, le Togo - Teknolojia mars 13, 2020 - 9:57

[…] Lire également : Tout roule pour le Uber angolais Kubinga […]

Répondre

Laisser un commentaire