Startups africaines : des années d’échecs décortiquées

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Les données sur les startups africaines qui réussissent ne manquent pas, mais qu’en est-il de celles qui échouent ? Elles sont bien peu nombreuses, regrette WeeTracker qui s’est donc lancé, avec la Fondation GreenTec Capital Africa, dans l’élaboration d’un rapport passant en revue les échecs du secteur sur près d’une décennie. Un document qui vient d’être rendu public. Premier enseignement : le taux d’échec (54,2%) est bien moins élevé que dans d’autres zones du monde.

Lire également : Plus de 2 milliards de dollars pour les startups africaines

Les pays où les startups échouent le plus sont l’Ethiopie, et plus surprenant, le Rwanda (75% pour les deux). Mais globalement, l’année 2016 a été la plus sombre pour tout le monde. Autre enseignement : le plus risqué est de se lancer dans le domaine des réseaux sociaux. Le taux d’échec y dépasse les 90%. Le e-commerce est aussi un monde sans pitié. Mais ça, si vous nous suivez régulièrement, vous le savez déjà. 


📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire