Côte d’Ivoire : l’internet par la lumière

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Lui, c’est la ville d’Abidjan qu’il a choisie pour fonder sa startup. Et plus précisément, le Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (Vitib), à Grand-Bassam, en banlieue de la capitale économique ivoirienne. Ange-Frédérick Balma a créé Lifi-led, une petite entreprise de quarante personnes, relocalisée depuis dans le centre d’Abidjan, afin de « se servir de l’énergie solaire pour fournir le Lifi », un wifi qui passe par les faisceaux de lumière, précise-t-il à Financial Afrik, qui lui consacre un portrait cette semaine.

Grâce à cette technologie, « nous pouvons monter jusqu’à 280 mégabits, ajoute-t-il. C’est supérieur à la capacité des meilleures modèles d’ordinateurs en vente sur le marché ». Aujourd’hui, l’entrepreneur compte élargir son marché, exclusivement ivoirien à l’heure actuelle, en commençant par le pays voisin, le Burkina Faso, et la France. (Photo : Citizen59 / Flickr / CC)

Lire aussi

1 commentaire

Energie solaire : le pari osé de deux frères au Soudan du Sud | Teknolojia janvier 21, 2020 - 1:09

[…] Lire également : en Côte d’Ivoire, l’internet par la lumière […]

Répondre

Laisser un commentaire