Côte d’Ivoire : l’internet par la lumière

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Lui, c’est la ville d’Abidjan qu’il a choisie pour fonder sa startup. Et plus précisément, le Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (Vitib), à Grand-Bassam, en banlieue de la capitale économique ivoirienne. Ange-Frédérick Balma a créé Lifi-led, une petite entreprise de quarante personnes, relocalisée depuis dans le centre d’Abidjan, afin de “se servir de l’énergie solaire pour fournir le Lifi”, un wifi qui passe par les faisceaux de lumière, précise-t-il à Financial Afrik, qui lui consacre un portrait cette semaine.

Grâce à cette technologie, “nous pouvons monter jusqu’à 280 mégabits, ajoute-t-il. C’est supérieur à la capacité des meilleures modèles d’ordinateurs en vente sur le marché”. Aujourd’hui, l’entrepreneur compte élargir son marché, exclusivement ivoirien à l’heure actuelle, en commençant par le pays voisin, le Burkina Faso, et la France. (Photo : Citizen59 / Flickr / CC)

Lire aussi

1 commentaire

Energie solaire : le pari osé de deux frères au Soudan du Sud | Teknolojia janvier 21, 2020 - 1:09

[…] Lire également : en Côte d’Ivoire, l’internet par la lumière […]

Répondre

Laisser un commentaire