Mooc : l’Afrique a encore du chemin à faire

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Au début des années 2010, on ne jurez que par ces cours en ligne, gratuits, censés révolutionner l’éducation, notamment dans les pays peu développés. Mais nous avons vu, plus tôt cette année, que lorsqu’il s’agit de démocratisation de l’enseignement, particulièrement en Afrique, les Mooc ont atteint leurs limites.

Mais il ne s’agit pas que de demande, l’offre aussi pèche. Les universités virtuelles, certes, se multiplient. Et elles séduisent, à l’image de l’Université virtuelle du Sénégal. Mais les offres d’universités africaines sur les grandes plateformes que sont edX ou Coursera sont elles bien peu nombreuses. Si bien qu’au classement  mondial 2020 établi par MoocLab, seuls deux établissements du continent, tous deux sud-africains, figurent parmi les 200 premiers.

Lire aussi

Laisser un commentaire