Malentendants : au Kenya, l’espoir au bout des doigts

par Teknolojia News

L’histoire de Roy Allela est en train de faire le tour de la presse spécialisée en Afrique. Et pour cause, cet entrepreneur kényan de 25 ans a fait preuve d’une ingéniosité qui n’est pas passée inaperçue lorsqu’il mit au point, récemment, des gants connectés capables de traduire la langue des signes. Tout cela pour pouvoir initialement communiquer plus facilement avec sa nièce de 6 ans, malentendante de naissance.

Ces gants (appelés Sign-10), connectés en Bluetooth à un téléphone portable, reconnaissent les lettres grâce à la pliure des doigts et en transmettent la transcription à une application, chargée d’en restituer la traduction orale. « Ma nièce porte les gants, les connecte à son téléphone ou sur le mien, puis commence à signer, et je suis capable de comprendre ce qu’elle dit », affirme l’entrepreneur sur WeeTracker.

Il assure par ailleurs que la traduction est fiable à 93%. Son histoire est à découvrir dans cet article. (Photo : Roy Allela)

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire