Au Kenya, le mobile money chahuté

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Haro sur les services de mobile money au Kenya ! Alors qu’ils attirent aujourd’hui plus de 31,6 millions d’utilisateurs dans le pays – à raison de 131 000 euros de transactions par minute en moyenne en 2018 ! –  le Parlement kényan projette de les mettre au pas, après maintes réclamations des banques. Ces dernières accusent M-Pesa, Airtel Money et T-Kash, respectivement services bancaires de Safaricom, Airtel et Telkom, de concurrence déloyale.

Le vice-président du Sénat Kithure Kindiki a chargé la commission des Technologies de l’information et de la communication et celle des Finances d’examiner la demande formulée par le sénateur Ladema ole Kina de scinder les activités financières et de télécommunications. Un coup dur pour le mobile money, dans le pays où il a connu sa plus grosse expansion, notamment grâce à une législation très souple. (Photo : WorldRemit/Fiona Graham )


Lire aussi

Laisser un commentaire