Les promesses vertigineuses du « off-grid » en Afrique

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Près de 600 millions d’Africains vivent encore aujourd’hui sans électricité. Le défi de tous les connecter est donc titanesque, mais pas insurmontable, selon les promoteurs de l’énergie solaire « off-grid » (hors réseau) qui a déjà fait ses preuves sur le continent.

Lire également : Energie solaire : le pari osé de deux frères au Soudan du Sud

Le travail s’annonce long et fastidieux, souligne néanmoins le dernier rapport de la Banque mondiale, qui relève que même dans certains pays, comme le Nigeria ou la Guinée, « la majorité des foyers connectés déclarent ne pas avoir d’électricité la moitié du temps ». L’Afrique subsaharienne est par exemple le marché le plus prometteur pour les pompes à eau électriques, avec 43 millions de petits exploitants agricoles n’ayant aucun accès aux réseaux.

Selon les prévisions de la Banque mondiale, en 2030, 823 millions de personnes dans le monde devraient bénéficier de l’énergie « off-grid ». Mais pour atteindre cet objectif, il faudra plus d’investissements, prévient l’institution. Notamment en Afrique de l’Ouest, qui même si elle voit les montants investis augmenter, est loin de connaître des flux de capitaux qu’enregistre l’est du continent. Il y a quelques jours encore, le Kenya recevait de la Banque africaine de développement, 132 millions d’euros pour développer des solutions d’électrification hors réseau.

Lire aussi

Laisser un commentaire