Le Rwanda et le Mali formeront eux-mêmes leurs développeurs

par Teknolojia News

Le Mali veut devenir un hub tech en Afrique de l’Ouest. Parmi les projets de son plan d’action Mali numérique 2020, le ministre de l’Economie numérique et de la communication Arouna Modibo Touré a inauguré, le 3 janvier à l’Institut des sciences appliquées de Bamako, la branche malienne du projet 10 000 codeurs. Initié en 2015 en Côte d’Ivoire par Douglas Mbiandou, l’organisme vise à former plus de 10 000 développeurs d’applications web et mobile en Afrique d’ici 2025.

Dans ce pays du Sahel fortement touché par le chômage des jeunes, l’Etat et la SAS panafricaine se sont associés à des instances universitaires et professionnelles pour lancer ce cycle de formation au code et aux métiers du numérique.

Douglas Mbiandou a ensuite reçu les 20 premiers candidats dans les locaux de Bamako incubateur, également partenaire du projet.

Dans le même temps, le Rwanda a annoncé, le 2 janvier, qu’il ouvrait sa première école de programmation de logiciels, à l’Ecole d’enseignement et de formation techniques et professionnels de Nyabihu. « Nous pensons que cette école de codage favorisera l’excellence dans notre secteur des technologies et réduira les dépenses publiques liées à la dépendance des entreprises étrangères pour nous fournir des solutions technologiques », s’est félicité Eugene Mutimura, ministre de l‘Education.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire