Nigeria : 54Gene recueille 500 000 dollars pour lutter contre le Covid-19

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] “Placer l’Afrique sur la carte mondiale des soins de santé.” Tel est, selon le site TechCabal, l’exploit réalisé en moins d’un an par 54Gene, une startup nigériane fondée en 2019 afin de constituer la plus grande banque de gènes de toute l’Afrique. Une ambition qui tombe à pic, alors que la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) – dont nous avons consacré une édition spéciale la semaine dernière – commence à s’accélérer sur le continent.

Lire également : En Afrique, de bonnes idées prêtes à être incubées pour combattre le nouveau coronavirus

Installée au Nigeria et aux Etats-Unis, 54Gene est, depuis quelques jours, en première ligne pour lutter contre la propagation du virus SARS-CoV-2 dans le pays le plus peuplé d’Afrique. La startup a lancé, le 26 mars, le Covid-19 Testing Fund, un fonds destiné à soutenir l’Institut nigérian de santé public (Nigeria Center for Disease Control, ou NCDC) à acquérir du matériel de test, des équipements de biosécurité et du matériel de protection des agents de santé. A ce jour, le fonds a recueilli 500 000 dollars (449 000 euros), dont 150 000 venus de la startup et 350 000 de ses partenaires, parmi lesquels la banque nigériane Union Bank.

L’ambition du fonds, selon Abasi Ene-Obong, fondateur et PDG de 54Gene : passer à 1 000 tests par jours, avant de récolter d’autres financements pour atteindre les 5 000 par jour le plus rapidement possible. A titre d’exemple, un pays comme l’Afrique du Sud réalise déjà plus de 20 000 tests quotidiennement, rappelle TechCabal.

 📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire