L’Ouganda taxe, les internautes trépassent

par Teknolojia News

En Ouganda, le taux de pénétration d’internet augmentait sûrement ces dernières années. Jusqu’à l’été dernier où il a chuté de 47 à 35% ! La Collaboration sur la politique internationale en matière de TIC en Afrique orientale et australe (CIPESA) évalue la perte à cinq millions d’internautes, en partant des chiffres fournis par la Commission des communications de l’Ouganda (c’est plus que ce que certains autres médias ont rapporté mais selon nos calculs, ceux de la CIPESA semblent plus justes).

► Lire également : en RDC, élections riment avec privation

Mais alors, que s’est-il passé entre juin et septembre 2018 pour que l’on assiste à une telle hécatombe ? La réponse est en toute vraisemblance à chercher du côté de la nouvelle taxe sur les réseaux sociaux voulue par le gouvernement et qui est entrée en vigueur à la mi-juillet.

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Une taxe qui non seulement a plombé les progrès du pays dans l’accès à internet mais qui n’a pas eu en plus l’effet escompté, c’est-à-dire faire entrer plus de devises dans les caisses de l’Etat. Moins d’internautes signifiant mathématiquement moins de rentrées fiscales que celles prévues.

OTT Ouganda

Lire aussi

Laisser un commentaire