Google poursuit le déploiement de ses « ballons à internet » au Kenya

par Teknolojia News

De nouveaux ballons stratosphériques, servant à établir une connexion internet dans des régions reculées, vont être bientôt visibles dans le ciel kényan. La société Loon, propriété d’Alphabet, la maison-mère de Google, a annoncé à la mi-février que de nouvelles stations devraient voir le jour à Nyeri (centre), après celles de Nairobi et Nakuru. Fruit d’un partenariat avec Telkom Kenya, les ballons devraient être opérationnels dans quelques mois. 

Lire également : Publiseer et Google ouvre une nouveau chapitre

Comment cela fonctionne-il exactement ?  Le signal internet est envoyé à partir de ces stations vers un ballon en survol à 20 km au-dessus du sol. Ce signal peut alors traverser plusieurs ballons et parcourir de longues distances (jusqu’à 1000 km) et ainsi permettre d’établir des connexions dans des régions éloignées des stations. 

Ces ballons ont déjà fait leurs preuves par le passé, comme en 2017, lorsqu’ils permirent à l’île de Puerto Rico, ravagée par l’ouragan Maria, de retrouver rapidement un accès à internet. Pour le Kenya, il s’agit surtout de désenclaver numériquement le centre du pays. (Photo iLighter / CC)

Lire aussi

2 commentaires

Publiseer et Google ouvrent un nouveau chapitre | Teknolojia janvier 10, 2020 - 4:50

[…] doute déterminante dans son développement en signant un partenariat avec Google Play Books. Le géant californien verrait en effet une hausse de la demande de livres numériques en provenance d’Afrique, ce […]

Répondre
Publiseer et Google ouvrent un nouveau chapitre - Teknolojia mars 13, 2020 - 10:07

[…] doute déterminante dans son développement en signant un partenariat avec Google Play Books. Le géant californien verrait en effet une hausse de la demande de livres numériques en provenance d’Afrique, ce […]

Répondre

Laisser un commentaire