Sous les marées, la page (web)

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Cette semaine, le site de Radio France internationale a consacré un article long-format aux câbles sous-marins qui fournissent les pays en fibre optique et leur donnent accès à internet. Si l’Afrique a longtemps été le parent pauvre de ces liaisons intercontinentales, elle en est aujourd’hui “ceinturée”.

C’est même le continent qui a connu la croissance la plus rapide en termes de bande passante, avec 45% de progression annuelle entre 2014 et 2018, selon les données de TeleGeography citées par RFI. Et cela ne s’arrête pas là : l’article fait état de deux futurs câbles, Africa-1 et PEACE, qui doivent relier l’Afrique au Moyen-Orient et à l’Asie, et du prolongement d’ACE, un câble reliant aujourd’hui la France et Sao Tomé-et-Principe qui doit se poursuivre jusqu’en Afrique du Sud.

“La première bataille pour connecter l’Afrique est en passe d’être gagnée”, s’enthousiasme Jean-Luc Vuillemin, directeur Réseaux et Services internationaux chez Orange. Même si, concède-t-il, la plupart des câbles vers l’Afrique sont encore sous-utilisés.

Lire aussi

Laisser un commentaire