La connexion revient au Tchad : et la confiance ?

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Le retour de l’accès au réseaux sociaux au Tchad, après 15 mois de censure, a été accueilli avec satisfaction par la société civile et les ONG de défense des libertés numériques. Une censure “qui n’avait pas lieu d’être”, selon le président du Collectif tchadien contre la vie chère, Nely Versinis.  Mais chacun reste vigilant : dans son discours de samedi dernier, le président Déby a simplement justifié ce déblocage par une “réévaluation de la situation” et les Tchadiens se rappellent que ce n’est pas la première fois que le pays connaît une telle coupure.

Pour le blogueur Annadjib Ramadane, pourtant, quelque chose est en train de changer : ces derniers mois, le numérique tchadien a connu quelques avancées, affirme-t-il, entre la tenue de réunions d’acteurs nationaux, l’organisation du Forum Tchad numérique et l’inauguration d’un tronçon de fibre optique depuis la frontière soudanaise. Autre signe encourageant pour le blogueur : le gouvernement tchadien lui même renforce sa présence sur Facebook. Quatre pages gouvernementales viennent d’être certifiées.

De son côté, l’ONG Internet sans frontières, qui dit “rester vigilante”, appelle le pouvoir à poursuivre cette ouverture, en impulsant une nouvelle baisse des prix – ils avaient déjà baissé à l’automne dernier – et en améliorant la qualité de la connexion. (Photo : Foreign and Commonwealth Office / CC)

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire