Le déploiement coûteux de la fibre optique, casse-tête au Nigeria

par kpoireault
Ce n’est pas une nouveauté, l’internet nigérian est lent, très lent. Avec 1,56 mégabits par seconde (Mbps), le pays se situe parmi les plus mauvais élèves du continent en la matière. Le gouvernement semble bien décidé à changer la donne via un nouveau plan haut débit qui ambitionne d’atteindre les 25 Mbps en zones urbaines et 10 Mbps dans les campagnes d’ici 2025, à raison d’un investissement de 4,4 milliards d’euros.

Mais, pour y parvenir, argue Quartz Africa, les Etats de la fédération devront consentir à baisser drastiquement le coût de déploiement des câbles de fibre optique pour les opérateurs. A l’image d’Ekiti, l’un des plus petits Etats du Nigeria, qui a réduit ce coût de 96% et qui est en train de construire une infrastructure de plus de 600 km de fibre optique, ou de Yaba, le quartier de Lagos, berceau de la Tech du pays.

Lire aussi

Laisser un commentaire