Face au Covid-19, le Togo combine revenu de solidarité et mobile money

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] Pour faire face à la pandémie de Covid-19, le gouvernement togolais a décidé, mercredi dernier, de lancer un revenu universel de solidarité, baptisé Novissi (“solidarité” en éwé, la langue parlée dans le sud du pays).

► Lire également : Le Togo censure les réseaux sociaux au lendemain de la présidentielle

Tous les citoyens togolais de plus de 18 ans travaillant dans le secteur informel et possédant une carte d’électeur – un dernier critère qui a créé la polémique dans le pays – sont donc invités à s’enregistrer sur le portail gouvernemental prévu à cet effet ou en composant le *855# via Togocel ou Moov.

Toutes les deux semaines et pendant toute la durée de l’état d’urgence, prévu pour trois mois, les bénéficiaires recevront une somme d’argent (12 500 francs CFA pour les femmes et 10 500 pour les hommes) sur leur porte-monnaie électronique Tmoney ou Flooz.

Deux jours seulement après le lancement de Novissi, le gouvernement revendiquait déjà 43 000 demandes et près de 33 000 bénéficiaires enregistrés pour un projet qui lui coûterait 12 milliards de francs CFA. Les conducteurs de motos-taxis (zémidjans), dont l’activité est suspendue depuis le 11 avril, recevront eux un pécule de 20 000 francs CFA toutes les deux semaines. Le gouvernement togolais réfléchit aujourd’hui à étendre ce revenu de solidarité aux mineurs, selon Togo Breaking News.

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire