Ethiopie : l’écosystème Vodafone veut concurrencer Ethio Telecom

par kpoireault

Alors que la privatisation d’Ethio Telecom semble toujours dans les cartons du Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, même avec la crise du Covid-19, et qu’Orange et MTN restent toujours dans la course pour briguer un statut d’opérateur privé dans le pays, le fournisseur d’accès britannique Vodafone a mis un coup d’accélérateur à sa candidature.

Ce dernier vient de fonder un consortium avec ses filiales sud-africaine, Vodacom, et kényane, Safaricom, mais aussi avec le fonds d’investissement britannique CDC Group, a révélé Sateesh Kamath, directeur financier de Safaricom, au site Tech Central.

► Lire également : Le déploiement coûteux de la fibre optique, casse-tête au Nigeria

« Toute la famille apportera ses propres atouts : Safaricom avec la connaissance de la région, Vodacom avec sa force de frappe continentale et Vodafone avec son leadership mondial », a ajouté Sateesh Kamath, qui rejoint la maison-mère dès le 1er juillet comme directeur financier.

Lire aussi

Laisser un commentaire