Données mobiles : le régulateur sud-africain tape du poing sur la table

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] En Afrique du Sud, les données mobiles coûtent bien trop cher. C’est l’avis en tout cas de l’autorité de régulation des télécoms qui a donné deux mois aux opérateurs, dont MTN et Vodacom qui occupent 70% du marché, pour faire baisser la facture de leurs clients. Et malheur aux récalcitrants, qui pourront être poursuivis et sanctionnés.

C’est une enquête ouverte à l’été 2017 à la suite de plaintes d’utilisateurs, et longue de deux ans, qui est à l’origine de ce coup de sang : celle-ci a montré que les prix pratiqués par les leaders du secteur étaient plus élevés en Afrique du Sud que sur d’autres marchés africains. Et pour le régulateur, il y a de la marge : les prix pourraient baisser de 30 à 50%.

Lire aussi

Laisser un commentaire