L’Afrique a connu 25 coupures majeures d’internet en 2019

par Teknolojia News

[Article issu de la Newsletter] On vous mentionne, dans cette newsletter, dès que nous en avons connaissance, les différentes atteintes aux libertés numériques sur le continent. Elles sont nombreuses. Le Togo, la semaine dernière, nous en a encore fait la démonstration.

► Lire également : Le Togo censure les réseaux sociaux au lendemain de la présidentielle

Mais le pays est loin d’égaler le record de l’Algérie l’année dernière. Avec six interruptions, le gouvernement algérien a eu la main lourde et remporte la palme du meilleur censeur d’Afrique, à quelques longueurs du pouvoir éthiopien (3). Au total, en 2019, les Africains ont eu à subir 25 coupures majeures de l’accès à l’internet, contre 20 l’année précédente, rapporte l’ONG Access Now.

Et à la différence de l’Asie par exemple, celles-ci concernent de larges pans de la population (si ce n’est un pays tout entier), et non des minorités particulières ou certaines localités bien ciblées.

📬 L’essentiel de la Tech africaine est dans notre newsletter

Lire aussi

Laisser un commentaire